Name of Thrones (Adrien Ménielle)

Devant Game of Thrones, c’est pénible d’oublier la moitié des personnages. DANS Game of Thrones, c’est pire.