Les règles officielles du « Jeu du rond »

Tout le monde l’a déjà pratiqué dans sa vie. Il a ravagé plus d’une épaule. Il continue de ressurgir dans nos vies de manière aléatoire. C’est un jeu qui se joue constamment, qu’on le veuille ou non, qu’on l’accepte ou pas : il s’agit du Jeu du rond.

Comme toute activité populaire, il existe de nombreuses interprétations des règles. Il est donc temps de cadrer les choses une bonne fois pour toutes en vous proposant aujourd’hui les règles officielles et incontestables du Jeu du rond :

1) L’objectif du jeu

Le but du jeu est de défoncer l’épaule de l’autre en lui faisant regarder dans un rond fait avec les doigts (ça peut paraître absurde, mais il faut l’accepter, c’est ainsi).

2) Généralités

Le jeu se déroule tout le temps et n’importe où. Il n’y a aucunement besoin d’officialiser le début d’une partie pour commencer à faire des ronds avec les doigts, ce serait même aller à l’encontre de l’esprit du jeu : si la personne est prévenue que vous faites le jeu du rond, impossible de la prendre par surprise, et donc plus aucun intérêt à jouer. CQFD.

Partant de ce postulat, toute excuse du type « je savais pas qu’on jouait » ou « t’es vraiment un gamin, plus personne fait ce truc depuis 10 ans » n’est donc pas valable.

2) Les ronds (l’attaque)

Voici comment se déroule le jeu : il suffit, pour une personne (l’attaquant), de faire un rond avec ses doigts, comme ceci :

petit rond

Si une autre personne regarde ce rond, elle a perdu et doit donc recevoir un coup sur l’épaule (cf. la partie 4)

Attention cependant, le rond ne peut pas être placé au-dessus de votre ceinture (certaines légendes urbaines prétendent que le rond ne doit juste pas être au-dessus des épaules de l’adversaire, mais c’est faux).

3) Le doigt (la défense)

Heureusement, le jeu n’est pas à sens unique et prévoit une défense pour la personne victime du rond. Si le défenseur se rend compte qu’il est victime d’un rond, sans l’avoir regardé directement, il peut tenter une riposte de la manière suivante : il doit, toujours sans regarder le rond directement, essayer de mettre son doigt dans le rond et de l’en sortir rapidement. Comme ceci :

https://vine.co/v/igqBQvztmPz

S’il parvient à effectuer cette manœuvre, le défenseur aura le droit de donner 10 coups à l’attaquant. L’attaquant a, là aussi, la possibilité de réagir. Il peut soit tenter d’attraper le doigt :

https://vine.co/v/igqB3vnWFLu

Auquel cas il doit maintenant 10 coups au défenseur au lieu d’un seul, ou alors il peut juste dissoudre son cercle au dernier moment, et là il ne se passe rien pour les deux :

https://vine.co/v/igquam9mMKV

4) Le châtiment

Le coup sur l’épaule peut porter différents noms : une béquille, une rouste, une mandale, etc. Mais peu importe : ce qui compte, c’est de respecter une méthodologie précise en trois étapes (sous peine de sanction) :

  1. Faire une croix à l’endroit du coup
  2. Appliquer le coup
  3. Essuyer

Voici un exemple :

https://vine.co/v/igA2egBt03m

Si l’une de ces trois options est mal faite (ou pas faite), le frappeur doit être sanctionné quel que soit le nombre et le type de coups (coup de l’attaquant ou riposte du défenseur). La sanction qui s’applique est de 10 fois le nombre de coups qui devaient être donné initialement.

Si plusieurs coups sont dus, il est possible de faire une croix au début, d’infliger plusieurs coups, puis d’effacer à la fin.

5) Les variantes un peu exotiques

L’Homme aime pousser les choses toujours plus loin.

Aussi, deux variantes ont émergé. Ces dernières ont uniquement pour but de donner plus de coups à vos adversaires de jeux. Les règles sont les mêmes que les précédentes, à ceci près que le rond est plus gros :

Le rond à deux mains : 10 coups si le défenseur regarde.

gros rond

Le rond avec les deux bras : 100 coups si le défenseur regarde.

12773379_1855232108036824_1339059389_o

Attention cependant : plus le rond est grand, moins il est facile d’attraper un doigt.

Pensez-y. Si le défenseur arrive à faire passer le doigt dans le rond, les sanctions sont proportionnelles : le défenseur pourra vous faire 10x le montant du coup initial (pour le rond à deux mains, on passe à une sanction à 100 coups, et 1000 sur le rond avec les bras, oui, ça commence à chiffrer).

Mais on vous conseille de jouer à la version normale. Hein.

6) Exemples de feintes pour amener quelqu’un à regarder votre rond : 

  • « Tu as vu ma blessure au genou ? »
  • « Hey regarde ma nouvelle montre »
  • « Wow, cette crotte de chien en forme de Vénus de Milo est tout bonnement prodigieuse ! Le hasard fait parfois bien les choses. »

7) Conclusion 

Voilà, vous savez tout. Il ne vous reste plus qu’à aller répandre le chaos dans les rues en vous basant sur ces règles incontestables. Bonne chance, et que les épaules du monde entier tremblent, car aucune ne sera épargnée.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez po à rejoindre ma ptiote page Facebook.