1

Les meilleurs endroits où envoyer ton frère en Erasmus

Après vingt ans exclusivement consacrés à te pourrir l’existence, ton petit frère a enfin pris la sage décision de quitter le nid familial en suivant une formation Erasmus.

Tu sais, ces joyeux échanges à l’étranger qui fleurent bon les rencontres, le sexe, la bière bon marché et les MSTs.
En bon grand frère, voici les meilleures destinations où l’envoyer pour être sûr d’avoir la paix un moment.

Alep (Syrie)

Ton petit frère est un gros con ? Direction la Syrie où les kidnappings et les bombardements lui feront rapidement passer l’envie de faire le mariole à son retour ! Pour le convaincre, dites-lui que c’est beau, pas cher et qu’en plus il aura beau temps toute l’année. Comme il est vraiment con il y verra que du feu (c’est le cas de le dire).

Pyongyang (Corée du Nord)

Ton petit frère a toujours kiffé les camps de vacances ? En Corée, il va être servi ! Au programme : travaux forcés, riz blanc et racines bouillies pour le déjeuner. À côté, la vaisselle et les poubelles, ce sera une promenade de santé. En plus, la censure sur place lui fera perdre l’habitude d’écrire de la merde à longueur de journée sur Youtube et Jeuxvideo.com. Go Pyongyang !

Rio de Janeiro (Brésil)

« Bizarre ces affiches, dommage que je parle pas Brésilien ! »

Ton petit-frère ne suit pas trop l’actu et puis comme on l’a déjà dit plus haut, il est assez con. Il sera donc facile de le convaincre que Rio est toujours une destination exotique qui accueille à bras ouverts les étrangers du monde entier ! Dites lui que la grande tendance là bas en ce moment est l’homosexualité et la liberté d’expression et que vous connaissez un bon plan dans une favela où il devrait s’éclater !

La Sibérie orientale (Russie)

On va moins l’entendre sa grande gueule. Entre la neige, le froid et les tigres, il va enfin devenir un homme. L’isolement total, la faible densité et l’absence de 4G le forceront à faire autre chose que scroller sur Tinder, Twitter, Twitch et pour une fois il pourra pas commander d’Uber pour s’échapper (remarque il est assez con pour le faire). Qui sait, il va peut-être même apprendre à boire de l’alcool sans vomir juste après, ça l’aiderait dans la vie. Je dis ça, c’est pour lui hein.

Le Désert du Namib (Namibie)

Quoi de tel que six mois de Man VS Wild parmi le sable et les scorpions pour prendre du recul et kiffer sa vie de famille au retour ? Droppez-le en hélico à 5km de la côte et dites-lui que l’université “c’est tout droit”. Donnez-lui aussi une fausse plaquette de la fac en question avec une meuf un peu bonne dessus et il sera chaud. Non seulement votre frère est con mais il a toujours la dalle.

Limoges (France)

L’isolement total. La solitude. Les bars fermés le dimanche. Les films en VF. Limoges, c’est un peu le purgatoire en fait. Et il aura toute l’occasion de méditer sur toutes les fois où il vous a piqué vos affaires ou balancé aux parents. C’est peut-être cruel mais bon la vie est une chienne et votre frère doit jamais oublier qui en est le maître.