Itunes c’est fini : RIP petit logiciel parti trop tôt

Hier Apple a annoncé la retraite bien méritée de son logiciel emblématique.

Et même si ça fait dix ans que plus personne ne l’utilisait vraiment, ça fait un petit pincement au coeur, un peu comme quand on donne son vieux t-shirt Les Simpson à Emmaüs. Retour sur ces grands moments d’Itunes qui vont nous manquer. Ou pas…

L’icône qui sautille toute la journée

Itunes a toujours eu besoin d’attention. “Eh oh j’suis là” “Regarde moi” “Mets moi à jour !” “Tu es sûr que tu ne veux pas voir notre sélection d’artistes de la semaine ?” “Viens, on fait un blind test !” Désolé Itunes, on aurait dû passer plus de temps tous les deux…

Tes parents qui te demandent de leur faire une playlist

Des après-midi à charger sur l’ordinateur la discographie de Bénabar, des Rita Mitsuko et de Mozart l’Opéra Rock (oui, mes parents avaient des goûts flingués). Et oui, à l’époque il n’y avait ni playlist toutes faites, ni plateformes de streaming pour en faire une en trois minutes. Il fallait carrément aller à la Fnac acheter les CDs, c’est fou non ?

Les films à 19,99€

Bien avant Netflix et son catalogue à 11 euros, les gens étaient disposés à débourser 20 euros pour regarder Slumdog Millionaire en VF sur leur ordinateur ou le louer pour 5 euros. Est-ce que c’était moins cher qu’au vidéo club ou à la Fnac ? Absolument pas.


U2 qui se tape l’incruste sur ta bibliothèque

Ce grand moment où on a vu débarquer par surprise l’album “Songs Of Innocence” de Bono dans notre bibliothèque et qui ne pouvait rien faire pour le supprimer. Sans compter que l’album se lançait parfois sans que t’aies rien demandé. Depuis je peux plus voir Bono en peinture.

Les partenariats douteux avec MSN

Bon j’ai conscience de m’adresser aux vieux de la veille. À une époque, MSN – un logiciel de chat bien avant Insta et Snap, précisons pour les 2000 – ajoutait à ton statut la chanson que t’étais en train d’écouter, parfois à ton insu. Si tu faisais pas gaffe, tout le collège savait que tu t’ambiançais sur la Compagnie Créole tout seul chez toi un jeudi à 17h. Du coup, je passais mon temps à écouter du David Guetta et du Bob Sinclar pour avoir l’air cool alors que je déteste ça. VDM.

Les chansons en aléatoire

Dans la bibliothèque familiale, tu passais de Carla Bruni à ‘Girlfriend” de TTC sans transition. Pas ouf quand c’est ton père en train d’utiliser l’ordi.