Il fait beau ! Voici ton kit de phrases toutes faites pour la machine à café

Tu vas briller de banalité!

“C’est dingue, y a plus de saisons !”

Un classique intemporel qui a fait ses preuves et devrait entraîner un hochement de tête approbateur de ton interlocuteur et une autre banalité : “C’est beau le réchauffement climatique !”

“C’est beau le réchauffement climatique !”

Parfaite amorce pour embrayer sur la politique et Donald Trump. Tu pourras répéter “Il est fou ce Trump” puis « voilà voilà » avant de regarder dans le vide en attendant que ce moment se termine.

“Ça donne envie de partir en weekend !”

C’est clair. Enfin pour l’instant ça donne surtout envie de partir de la machine à café mais soit.

“On se croirait en été !”

Pas faux ! Quoique, le fond de l’air est frais quand même… Comme dirait ma tante Carole, jusqu’en avril, ne te découvre pas d’un fil ! Ahahah elle était sympa ma tante Carole. Dommage qu’elle soit morte.

“Incroyable ce temps ! Ça donne envie de sortir claquer des culs !”

Pardon je sais pas ce qui m’a pris. Allez tu reprends un petit kawa ? Si si, c’est pour moi. J’adore le kawa ! Ça me donne envie de sortir claquer des culs.


“Quand on y réfléchit, Le Pen dit pas que des conneries !”

“14h30 ? Faut que je retourne bosser !”

“Pour profiter du soleil, moi je vais dans un parcs, je me mets en tanga, je m’enduis de beurre de cacahuète et je chante du Lady Gaga”

Faute de lancer la conversation, cette anecdote devrait au moins faire fuir ton collègue. Le risque ? Qu’il réponde : “C’est dingue moi aussi !” et t’invite le weekend prochain.

“J’adore le soleil ! Je vénère le soleil ! Râ est grand ! Râ est grand !”

Puis jette toi au sol et incline toi à genoux. Si tu as un sceptre une couronne et des notions d’Égyptien, c’est encore mieux.

“Ça s’est réchauffé d’un coup !”

On peut pas en dire autant de tes relations avec tes collègues, mais bon, au moins on te laissera boire ton café tranquille la prochaine fois.