Coming out : je n’ai jamais trop compris Game Of Thrones

Alors que l’ultime et dernière saison de GOT approche à grands pas, il est temps que je vous confesse quelque chose.

Une déclaration qui, je le sais, va me valoir beaucoup d’ennemis et me rendre les deux prochains mois invivables un peu comme ça dû être le cas pour les anti-foot pendant la Coupe du Monde mais voilà : je n’ai jamais trop pigé Game Of Thrones. Avant de me jeter en pâture aux fans, permettez moi de m’expliquer. Et peut-être que vous verrez qu’au final même les gens qui ne kiffent pas cette série sont des êtres humains.

Ceci est mon histoire.

DONG DONG

3 saisons, 0 résultat

Avant toute chose, sachez que j’ai vraiment essayé. J’ai même maté les trois premières saisons et aussi fou que ça puisse paraître la magie n’a pas opéré. Je n’ai pratiquement aucun souvenir de cette série si ce n’est des gens qui marchent dans la forêt, pas mal de paires de seins, une fille qui crie “Where are my dragons” et un nain assez golri. Arrivé à l’épisode 9 de la saison 3, le fameux épisode dont tout le monde parlait à l’apéro à base de “Mec !!!? T’y es pas encore ???? Ok je te dis rien, je te dis rien !!!! Tu vas voir c’est fou!!! ” j’ai compris que malheureusement ça ne me faisait ni chaud ni froid que tout ce beau monde dont j’ai oublié le nom crevait soudainement. Ce qui m’amène à mon deuxième point.

Il y a trop de persos putain

En vrai c’est dur de s’attacher aux persos quand il y en a 45 avec des noms impossibles à retenir et qu’on passe seulement une minute avec chacun d’entre d’eux par épisode (et souvent ils sont en train de marcher dans la forêt). Chaque épisode je devais remettre en arrière en mode “attends mais c’est qui lui encore ?” À part Hodor en vrai j’ai retenu aucun nom et encore c’est parce qu’il sait dire que ça. Y a aussi le petit roi blond là : Greg non ? Ou Johnathan ? Bon apparemment il meurt dans la saison 4 donc c’est pas grave. Tiens ça m’amène d’ailleurs au troisième point.

Tout le monde meurt tout le temps

Encore plus dur de s’attacher à la série quand les scénaristes font crever les quelques persos qu’on aime bien (et surtout quand c’est ceux dont on avait enfin réussir à retenir le nom, bordel tout ce travail pour rien) Alors d’accord c’est un choix courageux et risqué de la part des créateurs mais à force on a un peu l’impression que c’est devenu la petite solution pour créer des cliffhangers, rendre les audiences dingues et s’assurer qu’on revienne l’an prochain.  Et si jamais ils sentent qu’on se lasse un peu hop un dragon ! Hop une paire de seins ! Et j’avoue ça a marché sur moi trois saisons.

Il arrive l’hiver oui ou merde ?

“Winter is coming” “winter is coming”… Vous êtes sûrs les mecs ? Elles durent combien de temps les années chez vous ? Parce que là nous dans le vrai monde on a eu le temps de s’en manger 8 d’hiver. C’est chelou non ? Même en ayant décroché de la série je vois encore tous les ans des affiches promotionnels qui reposent là-dessus. Tiens et puisqu’on parle de l’hiver, on peut parler des Marcheurs Blancs aussi ? Ils en sont où là ? Je crois me souvenir qu’à la fin de la saison 2, on les voit arriver devant le Mur et puis pouf ! On en reparle plus ! Bon peut-être dans les saisons 4, 5, 6 ou 7 vous me direz, je vous ai dit que j’avais décroché.

On en parle trop

Je trouve ça plutôt sympa quand tout le monde se passionne pour une série de la musique bref quelque chose de culturel, mais quand ce n’est pas forcément ma came. Mais là les gars, c’est trop. Ça fait huit ans déjà. Et ça n’arrête pas. Promo, campagnes marketing interminables, teasers, trailers, teaser du trailer, parodies, détournements, discussions enflammées sans fin sur les réseaux sociaux et à l’apéro… Pour les marginaux, c’est une torture. Mais au moins nous aussi on attend la nouvelle saison, pour une raison simple : ça va enfin s’arrêter putain.

Le trône n’a pas du tout l’air confortable

Donc je comprends pas pourquoi tout le monde s’entretue pour ça.