9 signes que tu dois arrêter le stand-up

Désolé de te l’apprendre comme ça…

Quand t’arrives sur scène, personne ne t’applaudit

Tout le monde pense que t’es ingénieur du son, éclairagiste ou un mec du public qui s’est paumé. Niveau charisme, c’est pas encore ça. Quand tu commences à parler, tout le monde se met à crier “Il est où Arthur ?!” “Il arrive quand Arthur ?” “Casse-toi on veut Arthur !”

Tu fais la première partie d’Arthur

Eh oui, ça aurait dû te mettre la puce à l’oreille : Arthur n’a pas un goût très sûr en matière de comédie, comme en témoignent ses blagues sur les téléphones portables, les relations hommes/femmes et les repas en avions. Donc s’il t’a choisi TOI parmi la masse grouillante de stand-uppers qui écument les cafés-théâtres, c’est pas forcément bon signe.

C’est calme, trop calme

T’as beau parler depuis dix minutes t’as entendu une mouche péter, quelqu’un composter son ticket de métro et même la sonde chinoise se poser sur la lune. Chacune de tes vannes provoque un silence de mort et dans le meilleur des cas une toux gênée. Même ton imitation de Jean-Pierre Pernaut n’a fait rire personne. Pourtant tu le fais super bien. Non non pas la peine de la refaire, c’est bon.


Quelqu’un t’a commandé un demi

En fait, les gens n’ont pas forcément compris que tu essayais de faire de l’humour : on t’a demandé où étaient les toilettes, commandé un demi et on t’a même demandé de prendre en photo une table de touristes hollandais. Alors soit on pense que t’es serveur, soit que tu fais du théâtre conceptuel, dans les deux cas, c’est pas de très bonne augure pour ta carrière. Enfin… Ta “carrière”. Lol

T’as reçu assez de fruits et légumes pour faire dix litres de soupes

Trois tomates, six concombres, une dizaines de carottes et même quelques panais pas trop abîmés : ça vous fera votre dîner de ce soir, faute de toucher un cachet. Il faut bien régler Arthur qui doit payer les études et les paradis fiscaux de ses enfants.

La salle s’est vidée de trois quarts

Depuis le début de ton passage, un serveur s’est improvisé “passeur” et amène les spectateurs voir “un comique vraiment drôle” en échange d’un petit billet. Une dizaine  de personnes a aussi été évacuée par une ambulance après avoir été pétrifiée de gêne devant tes improvisations.


Quand tu poses une question au public, on te répond “ Ta gueule”

“Y a des mecs dans la salle ?” “Ta gueule” “Je sais pas si vous avez déjà remarqué…” “Ta gueule” “Vous aussi vous le connaissez ce mec qui…” “Ta gueule”. Bon au moins maintenant tu sais qu’il y a trois mecs dans la salle. Et ils veulent tous te casser la gueule à la sortie.

On t’a coupé le micro

Seul le premier rang – enfin ce qu’il en reste – entend encore des bribes de ta logorrhée verbale. Et ils ont même le droit à tes postillons en prime, au moins, ils boivent gratis.

Les issues de secours sont désormais indiquées

Depuis le temps que les gens le réclament sur Billetreduc… N’hésite pas à les emprunter toi aussi, peut-être qu’une meilleure vocation t’attend à la sortie.